Vous êtes ici : Accueil Quelques mots sur les différents matériaux

Quelques mots sur les différents matériaux

Depuis toujours, la Wallonie est une terre à pierre. Du schiste tendre au porphyre dur et résistant, les conquérants romains l’avaient bien compris. Eux qui ont utilisé les matériaux locaux pour construire leur fameuses chaussées qui défient (encore de nos jours) le temps et l’éternité.

Des bassins carriers du Hainaut (Pierre bleue) à ceux de la région mosane du Condroz (Grès) sans oublier l’Ardenne (Schiste) ou la Gaume, et ce depuis des siècles, donnent à la pierre issue de nos contrées un riche panel de coloris ce qui facilite son intégration dans les différents espaces individuels ou publics.

De l’extraction du matériau brut à la mise en ouvre de la pierre taillée, une relation privilégiée s’installe entre l’homme et la matière : celle du savoir faire.

La pierre, par sa force, son calme et sa rigueur va déterminer par sa seule présence des espaces de vie témoins de notre histoire et de notre présent.

Dans nos villes et nos villages, la pierre marque pour les temps à venir la préoccupation de l’homme. Cet homme qui pense et qui construit. Pierre après pierre, l’être humain bâtit le patrimoine de demain. En suivant l’exemple de nos aïeuls ; nous laisserons à ceux qui nous suivent un espace privilégié de notre vie et de notre épanouissement.

Parking-en-paves-terre-cuite-jaunas

Une nouvelle aire

Durant les années 1980 une nouvelle mode de pavés voit le jour : le pavé dit « Autobloquant » ou « Klinkers ». Une nouvelle révolution s’installe, tant dans la conception du matériau que dans la pose. Les chemins piétons, rues et accès pour particuliers en fleurissent. Elles changent à nouveau leur allure ainsi que les propriétés des contribuables.

Ce type de pavé fait des émules et à partir de la fin des années 1990, les pays les plus écologiques ainsi que le particulier soucieux rencontrent une autre mouture du pavé autobloquant : le pavé en terre cuite que l’on rencontre dans les vieilles fermes et même sur certaines routes romaines.

Ce type de pavé est très intéressant tant pour son coût de base que pour se rapidité de mise en œuvre. Une palette de couleurs et des formats quasi infinis en font un acteur désormais incontournable.

Paves-de-recuperation-en-gres-belge-platine

Retour aux sources

Malgré les années voire les siècles, la pierre avec sa sobriété, sa chaleur et sa force est revenue en haut de l’affiche partout autour de nous. Les autorités encore une fois pionnière puis les particuliers se sont rendu compte que celle-ci était inaltérable, sachant passer les modes et les années.

Les nouvelles méthodes de sciage font que tout types de pavés peuvent à présent être confortables tant pour la marche que pour le passage de convois motorisés. Certains pavés dits « Platine » pouvant même êtres utilisés pour la création de terrasses.

Porphyre-belge

Le choix

Que vous choisissiez le porphyre, le granit, le grès, la pierre bleue ou la terre cuite, vous optez pour une matière inusable.

Ni la couleur, ni le matériau ne sera atteint par l’usure du temps. La valeur résiduelle restera très élevée.

Vous faites un investissement esthétiquement et financièrement justifié.

Les matériaux en béton ont eux aussi fait d’énormes progrès. L’expérience et la concurrence de la pierre à permis de les rendre plus durables face aux intempéries (une meilleure stabilité des couleurs) ainsi qu’un prix attractif en font une solution intéressante.

Le bois et ses différentes finitions et coloris est aussi devenu un grand acteur de la profession. Conférant confort et chaleur, il est très agréable autour de la piscine ou en terrasse. Il peut aussi être utilisé en incrustation avec d’autres matériaux.

mondialisation-granit

La mondialisation

Avec l’avènement de pays dit « émergents », la pierre belge ou française n’est plus la seule à être proposée. Une multitude de contrées sont venues à notre rencontre.

Du granit portugais ou chinois, de la pierre bleue vietnamienne ou turque au grès d’Inde sans oublier le quartz ou schiste brésilien : une nouvelle palette de coloris, de dimensions et de finitions s’offre à nous. Désormais, il est tout à fait possible de travailler une pierre de première qualité posée dans les règles de l’art qui défiera le temps et les années.

Même chose pour le bois. L’Afrique ou l’Amérique du sud nous viennent avec des matériaux de classe 1, 2 soit supérieurs au bois européen. Dans mon entreprise, le choix a été fait de travailler avec du bois certifié ou à tout le moins issus de coupes responsables préservant ainsi la forêt et le biotope.

Escalier en Adana pavés platine ocre

L’emplacement

Que ce soit en aménagement d’une allée d’entrée, de garage, d’un escalier, la création d’une terrasse ou chemins de jardin ou encore la rénovation de votre extérieur ou la décoration de votre jardin, un large choix s’offre à vous.

Pour une intégration réussie dans le milieu, un matériau de qualité existe pour répondre à vos souhaits, vos besoins, vos envies, votre budget. Une plus value incontestable pour votre bien immobilier ainsi qu’un confort d’utilisation et d’agrément est désormais à votre portée.

Hugues Marchand

Quelques mots sur les différents matériaux

Quels choix de pavage pour vos espaces extérieurs : grès, terre cuite ou béton ?

Vous souhaitez vous engager dans des travaux d’amé

20 mars 2015 Lire la suite

Le dallage de vos terrasses : nos conseils pour les différents types de surfaces

L’avantage principal du dallage provient de son im

27 février 2015 Lire la suite

Les tendances 2015 pour l’aménagement de votre jardin

Le jardin se lance à la quête du bien-être, en vig

19 janvier 2015 Lire la suite

Quelles sont les prescriptions de pose pour de la pierre naturelle en extérieur ?

L’appellation de « pierre naturelle » regroupe plu

24 décembre 2014 Lire la suite

Les klinkers : le bon choix pour le pavage de vos allées et terrasses

Les klinkers sont des pavés autobloquants. Le term

6 décembre 2014 Lire la suite